Programme Régional GERME
Programme Régional GERME

3 : RESTAURATION DE LA MAISON DU DIRECTEUR DEL'ANCIENNE ECOLE REGIONALE DE PODOR

Aujourd'hui Ecole Racine Cheikh Sow, du nom du premier directeur noir de l'école régionale construite en 1895. 

Au-delà de la restauration de la maison, l'idée est d'en faire quelque chose d'utile pour la population, en liaison, autant que possible, avec l'Education nationale

 

L'association Podor rive gauche, avec quelques partenaires locaux (profes-seurs à la retraite, jeunes instituteurs, et Inspection de l'enseignement et de la formation, Collège universitaire d'architecture de Dakar, et Département "Métiers du patrimoine" de l'UGB de Saint-Louis), avaient le projet de restaurer l'ancienne maison du directeur de l'école régionale, un véritable bijou d'architecture, pour en faire une Maison du patrimoine scolaire avec, en plus, une salle consacrée au numérique.

Aujourd'hui, c'est à Mme Mariame Racine Sow, podoroise vivant en Allemagne, très attachée à sa ville natale et dans l'idée d'y revenir,que l'on doit le projet porté par l'ONG "Forward for Women" de travailler sur le même projet de restauration de cette maison, à son tour.

Le hasard a fait que les chemins des deux protagonistes se sont croisés, ce qui ne peut que donner du tonus au projet. 

L'association Lappôl a donné à Mme Mariame Racine Sow quelques éléments du projet ancien qui pourraient lui être utiles (le document de projet, un plan du bâtiment et quelques photos).  

C'est un projet ambitieux qui nécessitera des fonds conséquents (une vingtaine de millions de Frs CFA, selon une estimation rapide). Il demande un gros travail de préparation et gagnera à mobiliser différents partenaires tant techniques que financiers. 

Pour information : 

  • Le collège universitaire d'architecture de Dakar, à l'initiative de Mme Annie Jouga, a organisé en 2017 un voyage d'étude avec le département Métiers du patrimoine de l'Université de St Louis (UGB) pendant lequel les étudiants ont fait des relevés et croquis de la maison.
  • M Abdourahmane Niang, ancien professeur, président d'honneur de Podor rive gauche, est très intéressé par le projet
  • M Abdourahmane Koita, consul du Sénégal à Bordeaux, sensibilisé sur le projet, a manifesté un intérêt certain à son propos.

 

Avancement du travail

  • Janvier 2017 : Le projet est engagé. Eric Silvestre et Abdourahmane Niang rédige un premier draft de document de projet. Sont partenaires, l'amicale des enseignants à la retraite, les amis de l'environnement, l'Asc Denta, et la Maison Guillaume Foy.
  • Février 2017 : Abdourahlane Niang et Eric Silvestre rencontrent M El Hadji Mouhamadou Diouf, Inspecteur de l'enseignement et de la formation, et discutent avec lui du projet. Il explique avoir lui même projeté de créer une classe numérique dans ce bâtiment et avoir formulé une demande à la mairie pour un appui financier. Il se réjouit de la possibilité de fusionner les deux projets, et donc la classe numérique et la maison du patrimoine scolaire.
  • Mai 2017 : Dans la perspective de soumettre le projet à des représentants de la ville de Bordeaux, dont les négociants du 19e siècle ont joué un rôle majeur dans la création des comptoirs de commerce de Podor, Eric Silvestre rencontre à Bordeaux M Abdourahmane Koita, le consul du Sénégal. Celui-ci se réjouit du projet, encourage les acteurs de son montage, et promet d'apporter son appui au moment opportun. 
  • Janvier 2018 : il faut une association pour porter les projets en cours de montage,  aussi, une poignée de membres de Podor rive gauche 1 à laquelle se joignent des jeunes instituteurs podorois organisent une AG constitutive pour créer une nouvelle association : Podor rive gauche 2. 
  • Janvier 2018 : Sidi Cherif Diallo et Demba Assane Sy, instituteurs, membres de l'association, et responsables de la commission Education, rencontrent le directeur de l'IEF, M Diouf, qui adhère à l'association et confirme son intérêt pour la réhabilitation de la maison visée.

      ACTUALITES

 

Si Patrick Scalbert ne nous avait pas quités en juillet dernier, emporté par la maladie, il compterait aujourd'hui parmi les fondateurs et acteurs de Lappôl France. Il en est membre d'honneur à titre posthume, et il restera présent dans nos pensées pendant de longues années. 

Lettre d'information des associations Lappôl
Lettre n°01.pdf
Document Adobe Acrobat [237.9 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Associations Lappôl France